Encadrement

Le droit premier de l’élève est de recevoir un enseignement de qualité qui lui permettra de faire les apprentissages nécessaires à son développement personnel et social. Cela suppose qu’il puisse bénéficier de toutes les conditions humaines et matérielles nécessaires à l’assimilation de cet enseignement, permettant ainsi l’accès à la connaissance et à la culture.

Dans la réciprocité, le droit à l’instruction ne peut s’exercer passivement. Il comporte nécessairement une pleine participation au processus d’apprentissage. Concrètement, cela suppose une présence aux cours, le respect des exigences de ces cours, un effort de travail, une demande d’aide lorsqu’elle est nécessaire.

Les autres élèves ont, eux aussi, le droit à l’instruction. Chahuter, provoquer le désordre, c’est porter atteinte au droit des autres à l’instruction. Si par son comportement et ses attitudes à l’école, l’élève empêche les autres d’exercer leur droit à l’instruction, il risque de se voir privé de son droit…

C’est la responsabilité de l’élève d’avoir en sa possession son agenda et de le garder en bon état. En cas de perte ou de mauvaise utilisation, l’élève doit le remplacer dans les plus brefs délais.

À l’école secondaire Félix-Leclerc, nous pensons que l’élève est le principal responsable de sa formation. Il doit donc collaborer à l’établissement, à l’amélioration et au maintien de la qualité de vie de l’école. Par conséquent, l’école affirme que les rapports des élèves entre eux, des élèves avec les adultes et des adultes avec les élèves doivent s’établir sur une base de respect mutuel.

Nous demandons à tous les élèves et parents de consulter le code de vie de l’école.

Intimidation

À l’école Félix-Leclerc, nous nous engageons à créer un climat propice à la prévention et à l’intervention dans notre école secondaire. C’est pourquoi nous avons mis sur pied un projet d’encadrement des intimidateurs en lien avec le SPVM. Ce projet a été conçu pour aider le personnel de l’école à créer un environnement positif, où tout le monde se sentira en sécurité, accepté et apprécié. Prends connaissance du protocole à la page suivante dans ton agenda. ► Si tu te sens victime ou que tu es témoin d’une situation, tu dois venir la dénoncer en allant voir ta direction adjointe de niveau, ton enseignant, le psychologue, le psychoéducateur ou l’éducateur spécialisé. Conformément à la Loi sur l’instruction publique, un plan de lutte pour contrer l’intimidation et la violence est mis en place.

Présence

En conformité à la loi de la fréquentation scolaire, l’élève doit venir à l’école jusqu’à la fin de l’année scolaire où il atteint l’âge de 16 ans. La présence à chaque cours sera contrôlée par tous les enseignants et par la direction. Les appels aux parents pour vérification sont faits à chaque période. SI UN ÉLÈVE EST ABSENT, LES PARENTS DOIVENT OBLIGATOIREMENT INFORMER L’ÉCOLE LE MATIN OU AU PLUS TARD DANS LES 24 HEURES (PAR UN APPEL TÉLÉPHONIQUE OU UNE NOTE À L’AGENDA). Visitez la page ABSENCES pour plus d’informations

Dénoncer l’intimidation

Lutte contre l’intimidation et la violence

Pour porter plainte

Cliquez sur l’icône ou communiquez directement à intimidationfelix-leclerc@csmb.qc.ca